une étude Ford apporte une preuve de l’utilité de la sophrologie

écouter2

Cette étude menée par Ford, tend à démontrer qu’une préparation mentale de type sophrologie peut améliorer les performances de concentration et d’attention de façon significatives.

Bien entendu, vous n’êtes sans doute pas des pilotes de F1 ou de Rallye auto, mais vous avez peut être tendance à perdre vos moyens quand vous devez prendre la parole devant tout le monde, ou vous avez prochainement des examens scolaires, professionnels ou encore le permis de conduire à passer, et vous êtes stressés, avec l’angoisse de l’échec, …

La sophrologie peut être une solution pour améliorer vos performances et vous aider à gérer au mieux votre stress.

je vous invite à prendre rendez-vous rapidement (voir l’onglet prendre un rdv ).

Je vous recevrai dans un cadre chaleureux et conviviale, je vous apprendrai quelques techniques qui vous faciliteront la vie.

à bientôt!

voici l’étude scientifique tendant à prouver l’utilité de la sophrologie:

https://www.sophrologie-actualite.fr/sport-etude-benefices-sophrologie/

 

 

ExerciceRespi

exercice du bol de soupe

Bonjour,

Je vous propose un petit exercice parent/enfant pour apprendre à respirer et retrouver son calme. Il rejoint l’exercice Ballon/crêpe (voir ici) mais d’une façon plus ludique. On peut aussi le retrouver dans le conte sophro de Boucle d’or (voir ici)

ExerciceRespi

Il s’agit d’imaginer tenir un bol de soupe dans ses main, d’inspirer en gonflant son ventre, puis de souffler sur le bol de soupe comme pour la faire refroidir, en soufflant doucement, longuement.

Recommencer plusieurs fois, en gardant une petite pause entre chaque exercice afin de constater, d’observer les sensation dans votre corps.

est ce que vous vous sentez plus détendu? plus calme? plus relaxé?

Entraînez vous souvent, ainsi, quand vous sentirez un stress, une émotion difficile à gérer ou une quelconque contrariété, vous pourrez inspirer et souffler longuement afin de vous recentrer sur vous, et le calme.

à vous!

ballon /crêpe ou respiration abdominale

Bonjour,

Je voudrais ici vous offrir un petit exercice de sophrologie très simple à réaliser pour vous et vos enfants.

L’exercice du  ballon/crêpe:

ballon crèpe

En position debout, les jambe juste écartées de la largeur des hanches, posez vos mains sur votre ventre, et soufflez en appuyant légèrement sur le ventre, comme si l’on dégonflait le ballon.

Le ventre devient plat comme une crêpe.

Puis inspirez en gonflant le ventre comme un ballon. Vos mais son poussées vers l’avant.

De nouveau appuyez sur votre ventre en dégonflant le ballon pour obtenir un ventre plat comme une crêpe.

et ainsi de suite pendant quelques minutes…

 

Observez ainsi, ce que vous ressentez après avoir effectué cette respiration abdominale?

Êtes vous plus calme? Plus tranquille? Plus reposé?

La respiration abdominale est notre respiration nocturne. Lorsque nous dormons elle revient automatiquement.  C’est pourquoi, c’est une respiration apaisante, relaxante. Si vous vous sentez contrarié, énervé, agacé, apeuré par le quotidien ou un événement particulier, je vous conseille d’essayer la respiration abdominale. Vous constaterez que le calme revient doucement en vous. Entraînez vous régulièrement, allongé, assis ou debout, vous constaterez bien vite qu’elle deviendra un outil pour garder son calme.

 

En jouant avec vos enfants à ballon/crêpe, vous allez leur donner un outil formidable pour gérer les situations de crise.

A vous d’essayer!

La sophrologie un recours aux risques cardiovasculaires dues au stress

stress

Le stress qu’est-ce que c’est ???
Le stress est la réponse archaïque  et disproportionnée de notre organisme, face à une demande d’adaptation  imprévue à notre environnement.

A l’origine, lorsque nous étions encore des hommes des cavernes, nous vivions dans un monde plein de dangers et nous étions très vulnérables à ce monde. Notre système limbique (notre cerveau archaïque) était adapté à ce monde en créant une vigilance accrue aux dangers et en adaptant les réponses en cascade du corps à ces dangers : accélération du rythme cardiaque, contractions musculaires et accélération de la respiration, afin d’attaquer la bête sauvage ou si non, de prendre la fuite, hyper coagulation sanguine pour parer à une blessure éventuelle etc…

tigre à dent de sabreMais  aujourd’hui nous ne rencontrons plus de tigres à dents de sabre à chaque coin de rue, alors que notre réaction physiologique à un stress reste la même !

Or le danger aujourd’hui vient justement de ces réactions disproportionnées de notre organisme, car le stress est la 3ème cause d’accident cardiovasculaire (après le tabagisme et le cholestérol).

Des études récentes montrent que le stress agit directement sur une aire de notre cerveau primitif : l’amygdale.  Plusieurs circuits sensoriels arrivent à nos amygdales afin de l’informer des dangers potentiels qui nous entourent. Autrement dit, l’amygdale est notre vigie ! C’est elle qui va envoyer des alertes à notre corps pour faire face aux dangers : en augmentant la fréquence cardiaque, en accélérant la respiration, etc. pour permettre des réactions de survie.

Ainsi, notre corps réagit toujours de la même façon face à un stress la peurmême si nous n’habitons plus les cavernes et si nous n’avons plus à nous battre face à des bêtes sauvages.

Si le stress perdure, se répète trop souvent,  s’il devient chronique, toute cette cascade de réactions devient une menace pour le cœur et pour le corps.

Jean-Pierre HOUPPE cardiologue formé à la sophrologie, préconise face aux risques d’infarctus et autres risques cardio vasculaire, différentes pratiques : le  sport doux mais régulier, la sophrologie afin de trouver des outils pour diminuer l’impact du stress sur le mental et le corps, et  la psychothérapie afin de réguler les impacts psychiques du stress.

Que peut apporter la sophrologie  ?
La sophrologie va permettre au patient d’identifier dans son corps les  tensions dues au stress, et ainsi facebook_1451377975866avec des outils simples et utilisables n’ importe où et n’importe quand, réguler sa réponse physiologique au stress.

Apprendre à repérer sa posture, ses différentes tensions musculaires et mentales, son rythme respiratoire, ses battements cardiaques sont les premiers éléments du travail sophrologique : prendre conscience de l’état général dans lequel nous sommes.

Puis agir en conscience et avec bienveillance avec soi-même pour apaiser, relaxer, détendre, à travers différents exercices mêlant gestes conscients et respiration, méditation, travail d’anticipation…

Que peut apporter la psychothérapie ?

La psychothérapie positive et dynamique, va permettre au patient de prendre conscience de l’historique de sa situation, des failles et faiblesses qui l’ont amenées à répondre de façon disproportionnée à des situations stressantes que d’autres n’appréhendent pas de cette façon, de voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide, d’apprendre à relativiser l’urgence,  repérer des schémas de pensés  qui entravent sa capacité d’adaptation et son épanouissement etc.

 

La spécificité du cabinet de psychologie et sophrologie

Je peux proposer des séances qui vont permettre d’aborder alternativement ces 2 techniques, tant dans la prise en charge psycho sophroet l’écoute active psychologique que dans la proposition d’exercices simples de sophrologie. Le patient peut alors choisir l’un ou l’autre ou les 2,  en fonction de son état  dans l’ici et maintenant. Nous analysons ensemble comment sont les ressentis, les sensations du moment, et nous adaptons la réponse à donner.  La séance peut comporter 2 phases, une écoute active de l’état psychique, et une pratique plus ou moins longue de sophrologie pour offrir des outils de détente, et de relaxation. Ainsi, on peut prévoir une séance plus longue  d’une heure trente, afin de laisser au patient le temps d’aborder ces 2 aspects.

 la sophrologie et la psychothérapie vont permettre au patient souffrant de stress chronique à la fois de faire baisser le niveau de stress, mais également d’éloigner les risques cardiovasculaire. 

comment booster son entreprise?

 

Vous souhaitez booster votre entreprise ?

Avez-vous pensé à favoriser le bien-être de vos collaborateurs ?

relax-1183533_1920

Il est courant encore aujourd’hui de manager les salariés sur la conviction que leur précarité subjective en fera des travailleurs plus docile, et donc plus rentable. Or, une étude récente dans une grande entreprise américaine (J. ROZOVSKY, 2015) a montré que le secret des équipes les plus productives était celles où régnait une sécurité psychologique. C’est-à-dire : une atmosphère qui permettait la solidarité interpersonnelle, le partage et la confiance.

Comment en arriver à cela ?

Pour installer ce climat de confiance et de sécurité psychologique il semblerait qu’il faille que chacun se sente bien.  Bien avec lui-même. Bien dans son corps et son esprit. Bien dans sa posture de travail. Bien dans ses relations avec lui-même et les autres.

Pour instaurer cela, il ne suffit pas de le vouloir. Les personnes en jeu doivent pouvoir se sentir suffisamment, écoutés,  entendus, et surtout  détendus.

Qu’est-ce qu’un salarié détendu ?

C’est un salarié qui comprends que sa posture est importante pour un confort optimal, c’est une personne qui sait gérer son stress positif afin de booster sa production intellectuelle et physique, c’est encore un individu qui sait utiliser ses pauses à bon escient pour se ressourcer et être plus efficace dans sa production.

C’est également un individu qui sent son corps et son mental sans tension.

Le stress étant un facteur bien connu d’aliénation physiologique et psychologique, provoquant démotivation et  absentéisme.

La sophrologie comme outil de mieux-être en entreprise :

Il suffira de 45 minutes par semaine, sur une durée de 8 à 10 semaines et   avec des individus volontaires, pour qu’en quelques semaine, les tensions du corps, comme mentales se dénouent, grâce à des exercices simples et sans matériel ni tenue particulière.

Dans une salle au calme (salle de réunion, de repos, cantine…) dans laquelle nous pourrons nous réunir en groupe de 10 à 12 personnes, assises ou debout.

Contactez-moi  au 06.72.98.93.11  

pour des renseignements et un devis

Marianne AOUN ROBERTY

Psychologue clinicienne et sophrologue RNCP

17623624174_0cffe66c1f_z

Pour aller plus loin sur le projet Aristote de Julia ROZOVSKI: .https://viuz.com/2016/03/04/projet-aristote-les-cinq-cles-des-equipes-gagnantes-selon-google/

 

la sophrologie

Qu’est-ce que c’est?

La sophrologie est un ensemble de pratiques de relaxations corporelles qui peuvent être dynamique (le corps est sollicité dans le mouvement afin de mieux le ressentir) ou statique (le corps est immobile et l’on sollicite plutôt le mental).

Le but  de la sophrologie est de mobiliser nos ressources, nos capacités physiques et mentales afin d’affronter le monde qui nous entoure en toute confiance avec soi-même.

Pour cela, la sophrologie s’appuie sur 3 grands principes :

 

spring-flower-289844_640* le principe d’action positive : c’est-à-dire, toute action positive sur soi-même, entraîne une pensée positive ainsi qu’un comportement positif, qui entraînera à son tour une action positive…

En fait très souvent nous sommes plutôt dans un principe plus négatif que positif : nous remarquons plutôt les trains en retard que tous ceux qui arrivent à l’heure ! Nous remarquons le grain de poussière alors que tout autour le calme pourrait régner.  La sophrologie ne prétend pas avoir la solution pour ôter le négatif de tout ce qui nous entoure, mais plutôt de le mettre entre parenthèses,  et vivre pleinement l’instant présent dans tout ce qu’il peut nous apporter comme sensations agréables et positives. Par exemple : dans un embouteillage, coincé dans sa voiture, plutôt que de s’énerver, se stresser par ce contretemps, profiter pour respirer avec ampleur, observer le paysage, écouter de la musique avec plaisir… prendre ce temps qui m’est donné, même si je ne l’avais pas désiré, et en profiter pour m’apporter un instant de bien-être.

 *le principe du schéma corporel  comme une réalité vécue : c’est-à-dire, apprendre à se addie 126ddx_pereprésenter son propre corps, dans toutes les sensations qu’il nous donne, quelle qu’elles soient.  Bien souvent on ne prend conscience de l’existence de notre corps, que lorsqu’il y a douleur, maladie. Or notre corps est une ressource incroyable de bien-être, si l’on sait l’écouter, le sentir tel qu’il est avec ses qualités et ses défauts. Aller à la rencontre de son schéma corporel c’est aussi comprendre comment il nous « parle », en particulier quand il nous envoie des signes, comme la fatigue, comme la douleur, pour nous informer que quelque chose dysfonctionne en nous.  Apprendre à être à l’écoute des signes  de notre corps peut nous permettre de souffler quand il le faut, de mieux respecter ses propre rythmes, de mieux dormir, de mieux lutter contre l’anxiété, l’angoisse, le stress…

 

*et enfin le principe de réalité objective : c’est-à-dire s’adapter à ce que l’on est, ici et maintenant, prendre en compte notre spécificité du jour, afin de toujours se respecter soi-même. Par exemple, pour le sophrologue, proposer des postures qui s’adaptent à la personne qu’il a en face de lui, si la personne ne peut pas lever les bras pour un exercice, proposer un exercice qui lui conviendra plus spécifiquement. C’est du bon sens !

 

Comment ça se passe ? 

Les séances de sophrologie se déroulent soit en individuelles soit en groupe.

 

En individuel, le sophrologue va prendre le temps de savoir ce qui fait la demande du client, pourquoi il est là. Je vais chercher à vous connaitre un peu mieux, savoir quels sont vos rythmes de vie, si vous avez des difficultés d’ordre médicale, si vous avez un bon sommeil ou non… puis, je vais vous proposer quelques exercices de découverte afin de vous immerger très vite dans la sophrologie, car une des lois de la sophrologie c’est qu’elle doit se vivre ! On parle de vivance.

avenue-207247_640Une séance finie toujours par un partage sur les sensations vécues. Cela permet de prendre conscience de cette vivance, mais aussi me permet d’adapter les exercices futurs à la personne. J’établirai alors un  programme de séances progressives (en général  5 à 7 suffisent, mais parfois cela peut être plus long selon les personnes et selon les difficultés à traiter). Sachant que la 2ème loi de la sophrologie c’est la répétition ! Pour que cela fonctionne, il est indispensable de refaire les exercices régulièrement chez soi afin de se les approprier.  Pas de panique ! Je vous donnerai des consignes simples, de même, vous pourrez amener une clé USB afin que je vous donne les enregistrements de certains exercices si nécessaire.

 

La sophrologie en groupe est un peu différente, elle peut se faire sur un thème précis (lutte contre le stress, sommeil et vigilance, confiance en soi…) ou bien sur une idée de bien-être et d’écoute de soi. Les séances commenceront toujours par « une météo du jour », c’est-à-dire un questionnement sur les ressentis du jour. Puis nous poursuivrons par une explication de la séance, et nous mettrons en pratique tous ensemble. Enfin, nous terminerons la séance par un partage  oral sur cette séance, comment chacun a vécu cette séance sur le plan du ressenti. Ces dialogues se font en toute bienveillance envers chaque membre du groupe.

Comme pour les séances individuelles, la répétition est le mot d’ordre de la sophrologie. Pour les groupes à thèmes, 5 à 7 séances semblent raisonnable. Pour les séances bien-être, on peut en envisager plus, réparties sur l’année.

 

Relaxation sophrologie avec les enfants

Exercice respiratoire

Numerisation0006

Je fais comme si dans mes mains, j’avais un bol de chocolat. Mais dans mon bol mon chocolat est bien trop chaud, alors j’inspire avec mon ventre, et je souffle sur mon bol, doucement pour bien le refroidir, je recommence plusieurs fois, et quand mon bol est à bonne température je bois tout mon chocolat !