s’offrir un cadeau de fin d’année

hiver chez odile B 2La période des fêtes est pour certain une grosse période de stress, où il faut à la fois lutter contre le froid ambiant, notre corps doit s’adapter aux températures qui baissent, aux jours de plus en plus courts, et cela demande pas mal d’énergie. Parfois s’y ajoute, la nécessité de préparer des réunions de famille dont on sait qu’elles seront houleuses, ou difficilement supportables. la famille est parfois le lieu de conflits larvés, de non-dit pesants, etc. A tout cela il faut ajouter la pression médiatique de faire comme si tout allait bien , l’injonction  des réjouissances et du bonheur sur commande.

Si bien que l’on prends sur soi, que l’on fait comme si, que l’on ronge son frein, et notre corps éprouvé, déjà par la fatigue de fin d’année et la lutte naturelle contre l’hiver,  dit alors STOP, plus ou moins violemment.

 

Qui n’a pas éprouvé , dans ces moments là, des douleurs lombaires ou cervicales?

Qui n’a pas attrapé une gastro ou une grippe, ou toute sorte de virus qui traînent?

Qui ne c’est pas senti soudain déprimé, ou atone sans énergie aucune?

Qui n’a pas eu l’envie d’hiberner et de se réveiller une fois que tout ça serait passé?

 

C’est là que la sophrologie peut vous aider!

hiver chez odile B

Je ne vient pas prétendre que la sophrologie va réchauffer l’atmosphère, désactiver tous les virus et réconcilier les familles! les miracles de Noël ça n’existe que dans les films 😉

Non, je vous invite simplement à vous offrir une parenthèse de douceur envers vous même, un espace de bienveillance, pour lâcher prise, et vous aider à mieux vous respecter.

Comprendre aussi que nous sommes impuissant à changer ce qui est immuable, ce qui ne dépends pas de nous, mais que nous pouvons changer notre regard sur le monde, changer notre perception de ce que nous sommes dans ce monde. et ça, avec la sophrologie, c’est possible!

Alors réjouissons nous!

Je vous invite donc à vous autoriser votre parenthèse de bien-être! Réservez dès maintenant!

 

Et peut être que vous pouvez offrir ce cadeau à quelqu’un que vous aimez et pour qui vous pensez que cela fera du bien.

A bientôt au cabinet!

hivers chez Odile B 4

crédit photo Odile Bailloeul

La sophrologie un recours aux risques cardiovasculaires dues au stress

stress

Le stress qu’est-ce que c’est ???
Le stress est la réponse archaïque  et disproportionnée de notre organisme, face à une demande d’adaptation  imprévue à notre environnement.

A l’origine, lorsque nous étions encore des hommes des cavernes, nous vivions dans un monde plein de dangers et nous étions très vulnérables à ce monde. Notre système limbique (notre cerveau archaïque) était adapté à ce monde en créant une vigilance accrue aux dangers et en adaptant les réponses en cascade du corps à ces dangers : accélération du rythme cardiaque, contractions musculaires et accélération de la respiration, afin d’attaquer la bête sauvage ou si non, de prendre la fuite, hyper coagulation sanguine pour parer à une blessure éventuelle etc…

tigre à dent de sabreMais  aujourd’hui nous ne rencontrons plus de tigres à dents de sabre à chaque coin de rue, alors que notre réaction physiologique à un stress reste la même !

Or le danger aujourd’hui vient justement de ces réactions disproportionnées de notre organisme, car le stress est la 3ème cause d’accident cardiovasculaire (après le tabagisme et le cholestérol).

Des études récentes montrent que le stress agit directement sur une aire de notre cerveau primitif : l’amygdale.  Plusieurs circuits sensoriels arrivent à nos amygdales afin de l’informer des dangers potentiels qui nous entourent. Autrement dit, l’amygdale est notre vigie ! C’est elle qui va envoyer des alertes à notre corps pour faire face aux dangers : en augmentant la fréquence cardiaque, en accélérant la respiration, etc. pour permettre des réactions de survie.

Ainsi, notre corps réagit toujours de la même façon face à un stress la peurmême si nous n’habitons plus les cavernes et si nous n’avons plus à nous battre face à des bêtes sauvages.

Si le stress perdure, se répète trop souvent,  s’il devient chronique, toute cette cascade de réactions devient une menace pour le cœur et pour le corps.

Jean-Pierre HOUPPE cardiologue formé à la sophrologie, préconise face aux risques d’infarctus et autres risques cardio vasculaire, différentes pratiques : le  sport doux mais régulier, la sophrologie afin de trouver des outils pour diminuer l’impact du stress sur le mental et le corps, et  la psychothérapie afin de réguler les impacts psychiques du stress.

Que peut apporter la sophrologie  ?
La sophrologie va permettre au patient d’identifier dans son corps les  tensions dues au stress, et ainsi facebook_1451377975866avec des outils simples et utilisables n’ importe où et n’importe quand, réguler sa réponse physiologique au stress.

Apprendre à repérer sa posture, ses différentes tensions musculaires et mentales, son rythme respiratoire, ses battements cardiaques sont les premiers éléments du travail sophrologique : prendre conscience de l’état général dans lequel nous sommes.

Puis agir en conscience et avec bienveillance avec soi-même pour apaiser, relaxer, détendre, à travers différents exercices mêlant gestes conscients et respiration, méditation, travail d’anticipation…

Que peut apporter la psychothérapie ?

La psychothérapie positive et dynamique, va permettre au patient de prendre conscience de l’historique de sa situation, des failles et faiblesses qui l’ont amenées à répondre de façon disproportionnée à des situations stressantes que d’autres n’appréhendent pas de cette façon, de voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide, d’apprendre à relativiser l’urgence,  repérer des schémas de pensés  qui entravent sa capacité d’adaptation et son épanouissement etc.

 

La spécificité du cabinet de psychologie et sophrologie

Je peux proposer des séances qui vont permettre d’aborder alternativement ces 2 techniques, tant dans la prise en charge psycho sophroet l’écoute active psychologique que dans la proposition d’exercices simples de sophrologie. Le patient peut alors choisir l’un ou l’autre ou les 2,  en fonction de son état  dans l’ici et maintenant. Nous analysons ensemble comment sont les ressentis, les sensations du moment, et nous adaptons la réponse à donner.  La séance peut comporter 2 phases, une écoute active de l’état psychique, et une pratique plus ou moins longue de sophrologie pour offrir des outils de détente, et de relaxation. Ainsi, on peut prévoir une séance plus longue  d’une heure trente, afin de laisser au patient le temps d’aborder ces 2 aspects.

 la sophrologie et la psychothérapie vont permettre au patient souffrant de stress chronique à la fois de faire baisser le niveau de stress, mais également d’éloigner les risques cardiovasculaire. 

17623624174_0cffe66c1f_z

nouveau! des groupes pour septembre

nouveaté au cabinet!

A partir du 12 septembre 2016

 je vais proposer de la sophrologie en groupe

de 6 à 8 personnes

Pour améliorer :

son bien-être

Sa sérénité

17623624174_0cffe66c1f_z

Offrez-vous un espace pour vous chaque semaine

 

Cabinet de psychologie et sophrologie

Marianne AOUN ROBERTY

23 traverse des coquières

13400 AUBAGNE

 Inscription au 06 72 98 93 11

Groupe 1 : lundis  de 17h30 à 19h adultes / ados

Groupe 2 : mercredis de 14h30 à 16h enfants (à partir de 6 ans)

Groupe 3 : jeudi de 12h à 13h30 adultes / ados

xemenia and her mom 328...

L’objectif : améliorer son existence, développer sa respiration bienfaisante, et  trouver en chacun de nous, un

espace de bien-être et de sérénité. Dans cet espace d’attention bienveillante que vous vous accordez, vous trouverez une ambiance calme et apaisante, propice à la libération des émotions et de la parole.

La durée : 1h 30 une fois par semaine, pendant les 9 mois de l’année scolaire hormis les vacances.

Déroulement des séances : Nous commencerons toujours les séances par un temps d’échange sur la semaine écoulée et les ressentis de chacun, puis un temps de relaxation permettant à chacun, à son rythme de détendre son corps et son esprit. Ensuite viendra un temps de relaxation dynamique (enchainement de mouvements) accompagné d’exercices sur la respiration, et parfois aussi de visualisation.  Nous finirons la séance de nouveau sur un temps

d’échange sur les sensations ressentis durant la séance. Il vous sera possible de noter vos ressentis sur un carnet.

La tenue : Aucune tenue ni aptitude physique particulières ne sont demandées pour pratiquer, il est cependant conseillé de porter des vêtements confortables, vous serez libre de vous déchausser si vous le souhaitez

nuages

Tarif :

à l’année 350 euros

Par trimestre 144 euros

A la séance 15euros

La 1ere séance sera gratuite.

 

conte de la balade des 5 merveilles

Les contes sophro que vous trouverez ici, sont des histoires soit que j’adapte à partir d’un conte existant, soit que j’écris en intercalant des petites séquences de sophrologie avec soit des moments de respiration, soit des moments de visualisation en faisant travailler l’imaginaire, soit encore, comme ici, des moments d’écoute, et de perceptions par les 5 sens.

 Chaque conte  à été raconté auparavent à des enfants en moyenne et grande section maternelle.

Celui-ci peut être raconté tel quel, ou raconté au cours d’une promenade, ou encore en utilisant des petits trésors ramené de la balade… à vous d’être créatif !

Il était une fois, un petit enfant, qui aimait aller se promener avec son grand-père. Son grand –père était un vieux monsieur très gentil, qui connaissait plein plein de choses !

Partir en promenade avec son grand –père c’était toujours une aventure ! Je vais vous raconter pourquoi.

Grand père prend sa canne pour marcher, l’enfant prend son petit sac à dos, avec sa gourde dedans et les voilà parti sur le petit sentier qui part derrière la mmeditation-264508_640aison. Au bout d’un moment grand père s’arrête et demande à l’enfant : regarde les feuilles des arbres ! Les couleurs qu’elles ont ! Et les formes ! Le petit enfant n’avait pas fait attention mais oui ! Les feuilles étaient d’une jolie couleur (demander à l’enfant de quelle couleur ?) et elles se balançaient doucement sur les arbres et c’était très beau avec la lumière du soleil qui les faisait briller

Ils repartent dans leur promenade et grand-père s’arrête de nouveau devant un magnifique parterre de fleurs, il dit : mmm qu’est-ce que ça sent bon ! Et le petit enfant qui ne s’était pas rendu compte s’approche et respire cette belle odeur, ce bon parfum qui sent bon ; oh oui ! (demander à l’enfant soit de se souvenir du parfum de fleurs, soit lui présenter un parfum frais sur un support quelconque)

Il continue leur chemin, il commence à faire un peu chaud, grand père s’arrête et demande à l’enfant, tu veux bien me passer la gourde ? L’enfant cherche dans son sac, et tend la gourde, grand-père boit et dit : mmm que c’est bon !!! L’enfant prend la gourde et boit lui aussi, et dit… mais cspring-flower-289844_640’est que de l’eau ? Et grand père réponds, mais quand on a chaud, quand on a soif, l’eau c’est tellement bon ! Et l’enfant qui ne s’en était pas rendu compte se dit que oui, c’est vrai. (Et vous ? avez-vous déjà senti ça ?)

Ils continuent leur chemin et soudain grand-père s’arrête sous un arbre où chantent des oiseaux, des rossignols, il dit à l’enfant de fermer les yeux et d’écouter attentivement… l’enfant n’avait pas fait attention mais oui… c’est joli le chant des oiseaux (Mettre l’appli Relax M. en route sur gazouillis  si vous l’avez, sinon, fermer les yeux et repenser aux chants des oiseaux) c’est agréable non ?

Ils reprennent la promenade et arrivent enfin sur un rocher, couvert  de petites plantes qui font comme un tapis de verdure, on appel cela de la mousse. Le grand-père et l’enfant s’assoient, et le grand père passe ses mains sur la mousse cette petite herbe très courte, bien verte qui s’accroche au rocher, c’est tout doux sous ses doigts, il demande à l’enfant, touche la mousse sens comme c’est doux sous les doigts… et l’enfant qui ne s’était pas rendu compte caresse la mousse… mmm c’est doux se dit-il, on aurait bien envie de s’allonger dessus ! (faire toucher un petit tapis de laine si l’on a ça sous la main, ou laisser l’enfant se souvenir de quelque chose qu’il a toucher de doux et agréable)

photo de la forêt Cari=olineC’est alors que le grand père lui dit, tu vois, cette promenade que nous avons faite, c’est la promenade des 5 merveilles, car avec tes yeux tu as vu la beauté merveilleuse des feuilles et  des fleurs dans la nature, avec  ton nez tu as senti le parfum merveilleux des fleurs , avec ta bouche tu as gouté la fraicheur de l’eau quand nous avions soif, avec tes oreilles tu as entendu le chants merveilleux des rossignols, et avec tes mains, tu as touché la douceur merveilleuse de la mousse sur ce rocher… tous tes sens: la vue, l’audition, le toucher, l’olfaction pour sentir, le goût sont là pour t’aider à être en contact avec le monde, et à trouver le plaisir et le bonheur de chaque instant.

Comment as tu trouvé cette promenade?

Et toi ? As-tu déjà fait une promenade des 5 merveilles ?

Si tu n’en a pas fait encore, tu pourras essayer, même sans aller loin !

le chèque santé qui prend en charge la psychothérapie

la start-up Care Labs créée par Vincent Daffourd et Guillaume Gallois, mets en place une nouvelle manière d’envisager la santé, en particulier en offrant de s’occuper de la personne en amont du mal, c’est à dire sur le plan de la prévention.

Le chèque santé propose de mettre en place un partenariat entre l’entreprise , le salarié et les professions paramédicales de bien-être et de développement pour miser sur la prévention en proposant un complément des couvertures santé déjà existantes.

l’entreprise est invité à investir pour le bien être de ses salariés.

vertPour ma part, je souhaite un ample succès à ce système simple d’utilisation pour le salarié, et peu couteux pour le professionnel.  Un système qui favorise la prise en compte des besoins de bien-être, de bien-vivre des salariés, et qui comprend la nécessité d’une aide à cette prise de décision.

L’intérêt est triple, l’entreprise s’y retrouve en ayant des salariés créatifs, compétitifs et sereins, le salarié peut se permettre des consultations pour son mieux-être, vers des spécialités comme la psychologie, la sophrologie, l’ostéopathie, ou toutes professions paramédicales de bien-être et de développement,   et ces professionnels non afiliés à la sécurité sociale peuvent accueillir un plus grand nombre de clients.

la société CARS LABS touchera 3% des honoraires du professionnel.

N’oublions pas qu’il vaut mieux prévenir que guérir, cela coûte bien moins cher à la société.

Avec ce chèque santé, un plus grand nombre de personnes peuvent enfin avoir accès à des soins qui jusqu’ici, restaient innaccessibles car trop cher pour eux.

https://www.facebook.com/ChequeSante?fref=ts

 

le remboursement des séances de sophrologie et de psychothérapie

Un certain nombre de mutuelles commencent à comprendre qu’il vaut mieux rembourser des séances de psychothérapi1353241079427e ou de sophrologie dans un but prophylactique* plutôt que de s’engager  dans des frais important si rien n’a été fait en amont .

Parfois, elles le font en surfant sur la vague du bien-être et de l’écoute de soi plutôt à la mode aujourd’hui, mais le but commercial c’est bien l’économie à long terme dont il est question. Et tant mieux si cette approche commerciale leur permet d’avoir de nouveaux clients !

En effet, lorsque j’interviens  auprès d’un individu traversant un moment critique dans son existence, je lui permets de poser des mots sur son mal-être si nous sommes en psychothérapie, ou je l’aide à lâcher prise si nous sommes en sophrologie, afin d’évacuer les tensions psychiques ou physiologiques et ainsi, lui permettre  de se prendre en main, d’être acteur de son mieux-être et par là de limiter sa prise de médicaments,  voire même de ne pas devenir dépendant du système de santé,  jusqu’à éviter parfois, des hospitalisations couteuses dans certain cas…

Je ne veux pas dire par là que je suis anti allopathie**, loin de moi cette idée, mais je constate que le lobbying des laboratoires pharmaceutiques agit parfois à l’opposé de l’intérêt de la communauté  (la sécurité sociale) en imposant une pratique allopathique systématique pour leur plus grand profit, quand parfois, des pratiques de médecine alternative, de relaxation ou de psychothérapie ont des effets à plus long terme et à des coûts au final bien plus modérés ;

La santé est un bien précieux (voir article sur la santé), et des études ont montrées que les personnes se prenant en charge, en étant actrice de leur santé, avaient  une meilleur réponse au traitement même lourds, qu’elles avaient de plus grandes chances de guérison, et consommaient au final bien moins de médicaments, donc faisaient faire des économie à la société.

La médecine moderne a fractionné l’être humain en différents organes, fonctionnements, afin de se spécialiser dans sourires_des traitements toujours plus pointus sur ces fractions d’être humain en oubliant souvent que derrière ce rein, cette rate, ou ce cœur défaillant il y a une personne avec son histoire, sa vie quotidienne, ses peurs, ses joies…

Le docteur Thierry Janssen chirurgien devenu psychothérapeute évoque  très bien cet aspect en disant : « Les médecines non conventionnelles, pour la plupart très anciennes, ont gardé une vision d’ensemble. Pour elles, l’être humain est un être multidimensionnel que l’on ne peut pas soigner comme un corps-objet, mais bien comme un corps-sujet : un corps qui pense, qui éprouve des émotions, qui a une psychologie, qui est en lien avec les autres et qui est influencé par l’environnement dans lequel il vit. »

La pensée humaine est puissante et peu générer à elle seule des dysfonctionnements psychiques mais également physiologiques, et inversement d’ailleurs « La science commence à le prouver : nous sommes des individus indivisibles ; notre corps fait des expériences qui génèrent des émotions, qui deviennent des pensées ; et, en retour, nos pensées font naître des émotions, qui ont des répercussions sur le fonctionnement neurologique, hormonal et immunitaire de notre corps. » ( dixit Dr Jensen).

Dans un futur proche, la nécessité économique va nous obliger à faire appel à des traitements plus respectueux de l’humain et moins couteuse pour la société. C’est un fait.

Selon Andrew Weill, qui promeut aux USA, les médecines alternatives, il n’y aurait en fait que 10 à 20 % des problèmes de santé qui résulteraient d’une médecine allopathique, les autres pathologies pourraient être traitées différemment en respectant le corps, l’histoire du patient, sa volonté d’être acteur de son traitement etc…

Cela laisse rêveur…

Mais je n’entends pas du tout ici vouloir dénigrer la médecine allopathique. Les médecins généralistes sont souvent en première ligne pour détecter les pathologies lourdes des patients, et souvent ils sont l’interlocuteur privilégié pour entendre la plainte, ils connaissent souvent leur patient depuis de nombreuses années, alors il n’est pas question ici de leur retirer ce mérite.

Simplement de leur suggérer qu’ils ne sont pas les seuls à pouvoir aider leurs patients, et qu’un partage de compétence peut aider leurs patients à aller vers un mieux-être global. Quand on sait que près de 70% des pathologies qu’ils rencontrent sont en lien avec le stress, il serait bon que la population apprenne à se prendre en charge différemment et comprenne comment se respecter, respecter les signes de son corps afin de limiter ces pathologies. Le traitement de ces pathologies ne passe pas seulement par la prescription d’anxiolytiques, d’antidépresseurs ou de somnifères mais peut passer par la prise de conscience de ce qui provoque ce dysfonctionnement, par la relaxation, par des exercices de respiration, de sophrologie. Changer sa façon d’appréhender sa vie, peut avoir des répercussions bénéfiques sur sa santé.

Certaines mutuelles commencent à le comprendre, certains médecins également. La prévention vaut mieux que la maladie. La coopération entre ces différentes approches apporte un plus aux patients et à la société.

En attendant voici une liste non exhaustive des mutuelles qui proposent un remboursement des séances de sophrologie :

http://www.syndicat-sophrologues.fr/media/tableau_mutuelles_qui_remboursent__sophro__083446000_1546_01052015.pdf

de plus un chèque  santé existe maintenant  pour la prise en charge de la sophrologie :

http://www.syndicat-sophrologues.fr/sophrologie/actualites/201-nouveau-partenariat-cheque-sante.html

je ne connais pas la liste des mutuelles qui prennent en charge la psychothérapie, mais il suffit d’appeler votre mutuelle avec votre n° de contrat pour vous en assurer.

*prophylaxie : ensemble de moyens médicaux mis en œuvre pour empêcher l’apparition, l’aggravation ou l’extension des maladies.
**allopathie : Mode habituel de traitement médical qui combat la maladie en utilisant des médicaments qui ont un effet opposé aux phénomènes pathologiques. (larousse)

 


 

4 Français sur 10 séduits par les autres médecines
39 % des Français ont déjà eu recours aux médecines non conventionnelles –
principalement l’homéopathie (27 %) et l’ostéopathie (15 %) –,
avec une prévalence des femmes (47 %, contre 31 % des hommes).
 Parmi eux, 39 % souhaitent prendre moins de médicaments,
28 % revendiquent l’efficacité de ces médecines,
19 % se sentent en confiance avec le praticien,
9 % se sentent mieux écoutés que dans le cadre de la médecine traditionnelle.
78 % des Français considèrent que ces médecines complémentaires sont efficaces en prévention,
77 %, pour traiter des maladies liées au stress,
55 %, en accompagnement du traitement des maladies lourdes.
Source : « Les Français et les médecines naturelles », sondage Ifop, novembre 2007.

la santé

sunrise-274257_640

La santé est un bien précieux qui prend en compte la santé physique (confort de vie sans maladie ou  sans douleur) mais également mentale (confort psychologique) et sociale (sécurité de vie).

Les progrès de la médecine ont apporté un grand nombre de réponses positives à la santé physique, tant par la recherche de médicaments toujours plus performant, que par la prise en charge de pathologies de plus en plus tôt afin d’éviter la dégradation physiologique du corps. Les progrès en imagerie ont également permis d’être plus vigilent et d’agir en prévention.

La santé c’est aussi une démarche volontaire, une action que l’on mène sur soi-même. C’est-à-dire prendre soin de soi en mangeant mieux, en bougeant mieux, en étant attentifs aux besoins de son corps, en prenant en comptes les signes de son corps (fatigue, stress, agacement) , en étant attentif à son environnement  relationnel, professionnel,  (privilégier les relations amicales positives, se préserver des relations toxiques, trouver le juste équilibre entre ses besoins économiques et ses besoins physiologiques…) mais  aussi attention portée à son habitation se préserver un coin de repos de décompression sans écran  afin de pouvoir se ressourcer, aménager son lieu d’habitation avec harmonie pour s’y sentir bien.

Bien souvent nous ne nous rendons compte de tout cela que par le manque : Si nous avons mal au dos, notre dos prend toute sa place dans notre conscience, mais d’un point de vu douloureux. Si nous sommes stressés, notre corps se détraque, l’appétit, le sommeil, la vigilance sont mis à rude épreuve et nous prenons conscience d’un manque de sommeil, d’une fatigue accumulée, de réactions excessives…

Ces manques vont nous aider à prendre conscience que nous avons un chemin différent à parcourir, que nous avons le choix, qu’il ne tiens qu’à nous de changer. Parfois cela se fait dans la douleur (maladie, burn out, dépression, accidents, divorce…) parfois nous avons la chance de réagir avant la chute… l’important ce n’est pas de chercher à se culpabiliser de l’avoir fait si tard, l’important c’est de prendre conscience que nous avons besoin de changer quelque chose à notre vie afin de revenir à un équilibre écologique pour soi-même,  revenir à une homéostasie.

 

Comment ?

Il existe différentes voies d’accès à ce retour, j’en pratique 2 : la psychothérapie et la sophrologie. Les deux  peuvent être utilisées séparément, ou imbriquées l’une dans l’autre, en fonction de la demande de chacun.

La psychothérapie va vous permettre d’en apprendre sur le pourquoi. Chercher dans votre histoire, dans votre vécu les liens qui vous ont amené à cet état de dérèglement dans votre vie. Il faut parfois du temps pour trouver les réponses, pour s’autoriser à changer. Il faut aussi du courage pour partir à la rencontre de soi, de son inconscient, de ces motivations parfois contradictoires que l’on porte en soi. Mais quelle victoire ensuite de se connaitre mieux, de se comprendre mieux, et d’éviter les écueils désormais sur lesquels on buttait sans cesse auparavant. La psychothérapie demande un engagement avec soi-même avec le thérapeute et avec le temps. Il est souvent utile de prendre son temps afin de laisser venir à soi les prises de conscience.

La sophrologie, quant à elle, ne cherche pas la cause du mal-être, elle cherche à vous donner des outils afin d’être plus à l’écoute de vous-même, de retrouver un équilibre entre votre physique et votre mental. La sophrologie demande de l’entrainement, un engagement avec soi-même afin d’intégrer les techniques proposées pour pouvoir les réutiliser quand le besoin s’en fait sentir. La sophrologie peut aider l’individu à retrouver des sensations de perception de soi dans le bien-être, dans la douceur avec soi-même.

 

journée portes ouvertes de la sophrologie

le  samedi 19 septembre 2015

la FEPS (Fédération des Ecoles Professionnelles de Sophrologie)

organise ses Premières journées portes ouvertes de la Sophrologie

Les sophrologues issus des écoles et associations
membres de la FEPS vous ouvrent leurs portes.
Une occasion unique de découvrir la Sophrologie.

N’attendez plus, contactez
le professionnel proche de chez vous :
www.mon-sophrologue.info

pour ma part:

le cabinet sera ouvert de 9h à 12h et de 15h à 18 h

pour 4 ateliers de découverte

1/  le matin de 9h à 10h30 atelier Sophrologie et bien-être

2/  le matin de 10h30 à 12h atelier Sophrologie et stress

3/ l’après midi de 15h à 16h30 atelier sophrologie et troubles du sommeil

4/ l’après midi de 16h30 à 18h atelier sophrologie et troubles de l’audition/acouphènes

inscrivez vous par tel au : 06 72 98 93 11

en laissant vos coordonnées, et l’atelier auquel vous désirez vous inscrire

ainsi qu’un tel pour être rappelé.